sman

Liebe Leser
Sport-heute.ch schliesst seine Tore. Nach 11 Jahren möchte ich andere Projekte verwirklichen, auf Reisen gehen und das Leben endlich in vollen Zügen geniessen. Es waren 11 wundervolle Jahre mit Ihnen. Sport-heute.ch bleibt mindestens die nächsten Jahre als Bilderbuch noch bestehen. Doch jeder Abschied kann auch ein neuer Anfang sein. Nun ist es endgültig. Ich wünsche Ihnen eine weiterhin schöne Zeit. Ich danke Ihnen für die Lesertreue und Ihre ehrliche Begeisterung mit grosser Dankbarkeit. Danke, dass ich Sie 11 Jahre verwöhnen durfte.

Tschau und auf Wiedersehen.

Ihr
Marcel Krebs

Wer weiterhin mit mir und Sämi in Kontakt bleiben will, kann dies über meinen persönlichen Blog.
www.marcelkrebs.ch.

Dear Users
Sport-heute.ch closes its gates. After 11 years I would like to realize other projects, go on journeys and finally enjoy life to the fullest. There were 11 wonderful years with you. Sport-heute.ch will continue to exist as a picture book for at least the next few years. But every farewell can also be a new beginning. Now it is final. I wish you a good time. I would like to thank the readership and your honest enthusiasm with great gratitude. Thank you for spoiling you for 11 years.

Chess and goodbye.

you
Marcel Krebs

Anyone who wants to stay in touch with me and Sämi can do so through my personal blog.
www.marcelkrebs.ch.

 

 

Comme une transat d’automne !

Geschrieben von prb am .

PRB250915 0039 1008x670

Crédits photos : B.Stichelbaut 

Comme une transat d’automne !

Du vent du vent du vent... C’est certain, les 20 duos engagés en IMOCA pour cette Transat Jacques Vabre vont en trouver sur leur route pour Itajai. « Oui mais pas tout de suite » s’empresse d’ajouter Vincent Riou qui prévoit un départ dans des conditions « presque parfaites ». Pour le skipper expérimenté de PRB, vainqueur en titre, il faudra attendre quelques heures avant de toucher les premiers signes de la dépression qui s’installe actuellement en Atlantique Ouest. Plus que le vent, c’est la mer que Vincent surveille. Sur les cartes de prévision, une grande zone rouge, de la forme d’une patate, délimite une zone où les vagues sont prévues très hautes (plus de 10 mètres). Pas question évidemment d’aller jouer dans cette zone mal pavée. Il va falloir trouver le bon dosage pour s’approcher du centre de la dépression pour toucher la bascule de vent sans tomber dans le plus fort de cette houle casse-bateau. Sébastien Col qui a lui beaucoup moins d’expérience au large serre un peu les dents à la vue des fichiers. Le régatier sait que jusqu’à mardi, la vie à bord de PRB ne va pas être des plus confortables. « Sur cette partie-là, c’est sûr que c’est l’expérience de Vincent qui va compter. Je vais beaucoup m’appuyer sur lui » raconte le co-skipper.

ES 25092015 1045 1008x672

Monocoque IMOCA 60' PRB - Transat Jacques Vabre 2015 - Vincent Riou / Sébastien Col - le 26/09/2015 Crédits photos : B.Stichelbaut

L’analyse de Vincent Riou :

« Au départ de la Transat les conditions seront presque parfaites. Il y aura du beau temps, pas trop de vent. Les premières heures, c’est même plutôt cool. La sortie de la Manche va se faire dans du vent de sud sud est. Le modèle de prévision européen prévoit entre 8 et 9 nœuds. Mais dès le passage du Cotentin, ça va secouer un peu plus car il y a une dépression qui arrive sur l’atlantique ouest. On devrait aller à des allures rapides vers la pointe de la Bretagne.

Nous avons comparé les modèles de prévisions météo américains et européens ce matin et ils nous proposent pour l’instant des routes assez différentes même si à l’arrivée, il n’y a pas beaucoup d’écart. L’une fait moins de près pour aller vers la dépression. Mais il faut aussi prendre en compte l’influence de la mer. Les fichiers annoncent beaucoup de mer à certains endroits. Flirter avec six mètres de creux c’est possible avec nos bateaux mais au-delà, c’est vraiment une grosse prise de risques. Or, vers le centre de houle, il y a 10 mètres de creux sur les fichiers soit plus dans la réalité. Il y a beaucoup de houle car le centre de la dépression ne bouge pas beaucoup. L’autre modèle fait passer plus près des côtes et nous fait faire des bords pas terribles dans le Golfe de Gascogne.

Le problème c’est que c’est de la météo à trois jours. Cela donne une idée mais c’est encore loin. Quand on sera à la pointe Bretagne, on aura bien plus de précisions sur la position de l’anticyclone. On va rencontrer les effets de la dépression dès lundi matin et trouver des vents forts de sud. Après il est probable que l’on choisisse d’avancer vers le centre de la dépression. On pourrait progresser une vingtaine d’heures dans l’ouest pour aller chercher cette dépression et la bascule de vent associée.

Derrière cette bascule, on descendra rapidement vers le Sud. Cette route va nous amener vite vers le soleil. On devrait être du côté des Canaries cinq jours après le départ. Les conditions météos auront bien changé, les températures aussi. On sera poussé par le vent jusqu’à l’Equateur. »

ES 25092015 1029 1008x567

Monocoque IMOCA 60' PRB - Transat Jacques Vabre 2015 - Vincent Riou / Sébastien Col - le 26/09/2015 Crédits photos : B.Stichelbaut

A table !

Vendredi. Le Havre. Du côté des pontons des 60 pieds, on sent que certaines équipes sont fin prêtes. D’autres au contraire, ont encore les caisses à outils grandes ouvertes sur le pont. A bord de PRB, l’ambiance est studieuse mais détendue. Vincent Riou et Sébastien Col se projettent dans les premières heures de course, les yeux rivés sur les fichiers météo. Sur le monocoque orange, tout est en place. L’avitaillement a été effectué et seul, le frais reste à embarquer. Pour la première fois, Vincent a souhaité travailler avec une diététicienne dans le but d’optimiser l’alimentation pendant la traversée de l’Atlantique. Nutritionniste et diététicienne du sport, Virginie Auffret a proposé ses services au duo de PRB. C’est elle qui a élaboré les menus quotidiens pour que l’alimentation pendant les 5 400 milles entre Le Havre et Itajai soit non seulement un plaisir mais un allié de la performance. Rencontre et explications. 

dddf58fbea9197f6ca9880d3f6870204

Du côté des pontons des 60 pieds, on sent que certaines équipes sont fin prêtes. D’autres au contraire, ont encore les caisses à outils grandes ouvertes sur le pont. A bord de PRB, l’ambiance est studieuse mais détendue. Vincent Riou et Sébastien Col se projettent dans les premières heures de course, les yeux rivés sur les fichiers météo. L’équipe à terre enchaine les blagues et les partenaires viennent livrer leurs derniers encouragements. Sur le monocoque orange, tout est en place. L’avitaillement a été effectué et seul, le frais reste à embarquer. Pour la première fois, Vincent a souhaité travailler avec une diététicienne dans le but d’optimiser l’alimentation pendant la traversée de l’Atlantique. Nutritionniste et diététicienne du sport, Virginie Auffret a proposé ses services au duo de PRB. C’est elle qui a élaboré les menus quotidiens pour que l’alimentation pendant les 5 400 milles entre Le Havre et Itajai soit non seulement un plaisir mais un allié de la performance. Rencontre et explications.


Comment as-tu fonctionné avec Vincent et Sébastien ?
« J’ai d’abord essayé de connaitre leurs habitudes en mer et à terre car on n’a pas forcément les mêmes habitudes dans les deux cas. Mon objectif étant de préparer des menus qui soient adaptés à chaque personne et qui puissent les aider à optimiser leur performance. J’avais besoin de ces informations pour leur proposer un « package calorique » adapté en protéines, en graisse et en sucre. Il s’agit d’éviter qu’ils soient fatigués et savoir aussi quoi prendre quand on n’est pas très bien, que l’on a le mal de mer. »


Tu parles de package, que proposes-tu exactement ?
« J’ai fait une prise en charge de A à Z c’est-à-dire que j’ai élaboré des rations alimentaires sur la base de journées types. J’ai fait les courses, mis les produits sous vide et tout empaqueté. J’ai fourni des sacs quotidiens. L’équipe à terre a tout pris à Port La Forêt avant de venir au Havre puis a tout stocké à bord. Et là, je leur livre les derniers éléments, tout ce qui est frais : les fruits, le fromage, la charcuterie, le pain, du beurre... »


Avais-tu déjà travaillé avec Vincent ou Sébastien ?
« Je n’avais jamais travaillé ni avec Sébastien, ni avec Vincent. Sébastien sait qu’il n’est pas tout de suite à l’aise au large, il est un peu sujet au mal de mer donc il ne savait pas trop comment appréhender cela. Du coup, on essaye de trouver des petites solutions pour qu’il puisse quand même avoir un apport énergétique le temps de s’amariner. »


Alors de quoi se composent ces menus ?
« Les deux ont les mêmes rations mais je peux aller jusqu’à personnaliser les goûts sur une confiture ou une crème dessert. Pour PRB, nous sommes partis sur 2/3 de plats lyophilisés et 1/3 de plats cuisinés. Ils embarquent aussi des pâtes à cuisiner auxquelles ils pourront ajouter de la viande séchée ou du fromage. Cela fait un repas un peu plus « maison ». Cela rassure, c’est réconfortant. Ca fait du bien de changer de texture ; Et dans les plats lyophilisés, les molécules sont très modifiées donc les apports nutritionnels ne sont pas tout à fait les mêmes. »

Kommentar schreiben


Sicherheitscode
Aktualisieren

Kommentare   

0 #4 Poppy 2016-05-07 19:12
Currently, only five states allow controlling rent.
It's a wonderful tool for both owners and those looking to buy or
rent. Photos of the family room, kitchen, bath, and master bedroom should
be included if at all possible.

Also visit my blog post ... .1iorcvl50 (https://medium.com/@hartford21apartment/hartford21-38ab2716cf74: https://medium.com/@hartford21apartment/hartford21-38ab2716cf74)
Zitieren
0 #3 Heike 2016-04-28 00:28
Currently, only five states allow controlling rent. We have listed some important feature that you will want to look out for.

Photos of the family room, kitchen, bath, and master bedroom should be
included if at all possible.

My weblog home apartment - gablescheerycre ek.soup.io: http://gablescheerycreek.soup.io/,
Zitieren
0 #2 Jacquie 2016-04-26 18:26
Be sure and ask the leasing agent if there is security onsite
after hours. Its best if you can narrow down the area
within the city, zip code, and price range first. Photos of the family
room, kitchen, bath, and master bedroom should be included if at
all possible.

Look into my website: home apartment (hartford21.edu blogs.org: https://hartford21.edublogs.org)
Zitieren
0 #1 Maira 2016-03-29 21:11
Hello exceptional website! Does running a blog like this require a great deal of work?

I have virtually no knowledge of computer programming however
I was hoping to start my own blog soon. Anyhow, should you have any
ideas or tips for new blog owners please share.
I know this is off subject but I just needed to ask.
Cheers!

Here is my web site :: budget car rental singapore: https://rc9.co/
Zitieren